Grains de Sable Prismatiques

Discussion dans 'Bar de Moncube' créé par S1rius, 28 Novembre 2019.

  1. S1rius

    S1rius Chevalier

    Inscrit:
    23 Novembre 2018
    Messages:
    484
    J'aime reçus:
    156
    Points:
    1 390
    Sexe:
    Homme
    Occupation:
    écrire
    Localité:
    Dans le Turfu
    Site web:
    Salut! Durant mon ban, j'ai commencé à écrire une nouvelle histoire!

    Vous n'avez besoin de lire Quintessence pour comprendre celle-ci, mais pour les curieux, ça se passe dans le même univers. Je sortirais au moins à chapitre par semaine ici: https://www.wattpad.com/story/206901549-quintessence-grains-de-sable-prismatiques

    Voilà le premier chapitre (la suite est dans le lien):
    Il pleuvait. Tandis que Rauvain chevauchait, chaque feuille et brin d’herbe qui faisait face au ciel recevait sa goutte claire comme du cristal. Avec cet apport en eau, le sol imprimait sabot par sabot le trajet du chevalier et de son écuyer Guillaume vers le château. L’œil donnait aux murs de celui-ci la même couleur que ce nuage argenté, au dessus de la région. «C’est étrange Sire, d’habitude lorsque le Roi vous convoque, il donne toujours les raisons dans la lettre. D’autant plus qu’il vous a demandé d’emmener avec vous le moins de personnes possible, et de faire preuve de la plus grande discrétion… J’ai un mauvais pressentiment.» Les pupilles noires et sans défauts du chevalier se tournèrent vers son écuyer.

    -As-tu peur, Guillaume?

    -Non… Ce n’est pas de la peur.

    -Ne doute jamais de ton roi. Un peuple sans maître n’est rien si ce n’est qu’un tas de bêtes sauvages et misérables.

    Ils atteignirent le pont-levis. En accomplissant la formalité de montrer son visage et la lettre avec le sceau du roi, Rauvain et son écuyer furent autorisés à entrer dans le château, et s’y mettre au sec.
    Guillaume fit descendre son maître de cheval, et quand il eu terminé d’enlever son armure, le serviteur qui devait amener Rauvain au roi était déjà là. Le chevalier laissât donc son écuyer s’occuper du reste, le serviteur ayant précisé que personne d’autre ne devait l’accompagner. Après un moment passé dans les couloirs froids et sombres même avec des fenêtres, ils arrivèrent devant une porte qui restait imposante malgré le vieux bois qui la constituait. Ce fut là que Rauvain fut laissé seul à seul avec ce qui se trouvait derrière.

    Par un grincement, il annonça son arrivée dans une salle circulaire où se trouvait une grande table ronde concentrique aux murs. Là étaient assis onze chevaliers, parmi les plus loyaux et compétents du royaume, Rauvain était le douzième. Un treizième chevalier se trouvait débout du côté nord de la salle, et qui avait toujours son armure. Grand, long cheveux blond, visage immaculé de cicatrices et imberbe, il s’agissait de Gurvand, sans aucun doute le plus grand chevalier de Tauvente, probablement du continent, et peut-être du monde. Rauvain pris son siège à la table, en face du pilier de lumière céleste qui provenait d’une fenêtre au centre du plafond. Le conseil put enfin commencer et Gurvand prit la parole de sa voix grave.

    -Maintenant que vous êtes tous présent, il est temps de vous expliquer pourquoi Sa Majesté vous ademandé de venir le plus secrètement possible. Nous avons reçu une lettre d’un moine ermite s’étant reclus dans le désert de Jasarique. Dans celle-ci, il nous raconte sa rencontre avec un habitant d’un petit village perdu,qui serait situé non loin d’un mystérieux temple. Ce dernier contiendrait selon l’habitant «un ancien pouvoir capable de changer le monde»

    -Je m’y rendrais, si c’est ce que vous voulez, fit Rauvain. J’irais récupérer cet «ancien pouvoir», et le donner à Sa Majesté.

    -Est-ce qu’on à des preuves qu’il s’agisse de quelque chose d’autre qu’un racontar de village? Demanda un autre chevalier.

    -Oui, en voilà une, fit Gurvand en jetant un caillou au centre de la table.

    Sous la lumière tombante du ciel, le caillou se révéla être un morceau de mur d’un blanc lunaire, gravé de symboles ne représentant plus rien de connu en cette époque.

    «Si on vous a demandé la plus grande discrétion, c’est pour éviter que cette information tombe entre de mauvaises mains, le moine lui-même étant l’un des seuls à posséder ce savoir en dehors du village. C’est la raison pour laquelle seule une poignée d’entre vous pourra s’y rendre. Rauvain ayant déjà fait part de sa volonté de participer à cette quête, que ceux qui ont le désir de le rejoindre l’exprime haut et fort!»

     
    Dernière édition: 10 Janvier 2020
  2. Mael_RD

    Mael_RD Gardien

    Inscrit:
    18 Décembre 2019
    Messages:
    73
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    200
    OOOKKK et?? C'est très gentil de ta part mais sa sert a quoi?
     
  3. S1rius

    S1rius Chevalier

    Inscrit:
    23 Novembre 2018
    Messages:
    484
    J'aime reçus:
    156
    Points:
    1 390
    Sexe:
    Homme
    Occupation:
    écrire
    Localité:
    Dans le Turfu
    Site web:
    c'est une histoire
     
  4. Mael_RD

    Mael_RD Gardien

    Inscrit:
    18 Décembre 2019
    Messages:
    73
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    200
    OK je vais lire.
     
  5. Mael_RD

    Mael_RD Gardien

    Inscrit:
    18 Décembre 2019
    Messages:
    73
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    200
    Un peu trop long je lirais le reste un chapitre par jour.
     
  6. Mael_RD

    Mael_RD Gardien

    Inscrit:
    18 Décembre 2019
    Messages:
    73
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    200
    Si c'est dans le lien, pourquoi tu recopies le texte en message très long? Pourquoi tu n'écris pas un truc genre " la suite est prête "?
     
  7. S1rius

    S1rius Chevalier

    Inscrit:
    23 Novembre 2018
    Messages:
    484
    J'aime reçus:
    156
    Points:
    1 390
    Sexe:
    Homme
    Occupation:
    écrire
    Localité:
    Dans le Turfu
    Site web:
    c'est juste le début du chapitre qui est là, c'est pour vous faire une idée
     
  8. S1rius

    S1rius Chevalier

    Inscrit:
    23 Novembre 2018
    Messages:
    484
    J'aime reçus:
    156
    Points:
    1 390
    Sexe:
    Homme
    Occupation:
    écrire
    Localité:
    Dans le Turfu
    Site web:
    Le chapitre 11 est disponible! Celui là sera plus tranquille que les précédents et les prochains, histoire de faire une petite pause. Voilà le début (suite dans le lien comme d'hab):

    Les chevaux continuèrent de poser leur sabots sur la terre rocailleuse, rapprochant progressivement Guillaume, Bréval et Isabella d’un village qui écoulait ses habitations sur les pentes d’une colline. Tout différents de corps et d’esprit qu’ils étaient, les trois accueillirent cette nouveauté avec soulagement. Carmême après leur départ du ruisseau, le Soleil déjà prêt pour l’Été avait toujours été trop fort pour eux, qui étaient encore dans le printemps léger. Mais l’astre diurne devait lui aussi à un moment où à un autre passer de l’autre coté de l’horizon, et déjà le ciel adoptait une teinte jaune comme à la fois du papier vieilli et du glorieux or.


    «Et donc, tu me la racontes ton histoire?


    -C’est avec grand plaisir que je te la conterais.


    -Tu m’avais déjà dit ça, mais au final, tu ne fais que la reporter à la prochaine fois.


    -… La vérité, c’est que je ne tient pas vraiment à parler de ma vie, car j’ai un sens de l’intimité assez… Rigide.

    Bonne lecture!
     

Partager cette page

Share