Avancement : Skyblock V2

Discussion dans 'Discussions générales' créé par Nico_0712, 16 Novembre 2020.

Statut de la discussion:
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.
  1. Waythix

    Waythix Duc

    Inscrit:
    20 Avril 2017
    Messages:
    2 901
    J'aime reçus:
    2 466
    Points:
    2 490
    Sexe:
    Homme
    Occupation:
    Amitié, Créer, Jouer, Animer
    Localité:
    Amestil
    Site web:
    Chroniques d'un Skyblocker

    ~ Le Dieu de la Guerre ~


    Ayant enfin quitté le centre de soins une semaine après la bataille des bourrasques, je reprenais enfin le chemin du Spawn. J’étais heureux de pouvoir de nouveau me balader librement et de sentir le vent sur mon visage. J’avais voulu faire mes adieux à Estilsa également mais je ne l’avais trouvée nul part. J’entrepris le reste de la matinée à remettre un semblant d’ordre sur mon île qui était un véritable bordel de coffres placés sans aucun sens partout sur le sol.

    ☬ Adiovir ☬ : « Il va falloir nous remettre en route. Nous avons une mission à accomplir, ne l’oublie pas. »

    Waythix : « Je dois t’avouer qu’avec tout ce qui s’est passé, je ne m’en souviens pas… C’est quoi cette mission ? »

    ☬ Adiovir ☬ : « Mon retour dans ce monde a eu certaines conséquences dont tu n’es pas encore au courant. Nous devons retrouver les autres Orafics. »

    Waythix : « Comment ça les autres ? Vous n’êtes pas tous morts ? Parce qu’à part toi, je n’ai jamais vu ou entendu parler d’un autre cas comme le mien. »

    ☬ Adiovir ☬ : « Les autres créatures sont dans l’éther. Nous devons leur trouver un partenaire et les faire revenir dans ce monde. »

    Waythix : « Et pour quelle raison ? »

    ☬ Adiovir ☬ : « Hum… Pour contrer un mal qui nous guette en ce moment même et qui cherchera par tout les moyens à tout détruire sur son passage. »

    Un flash revint dans mon esprit. Celui d’un tourbillon de ténèbres masquant le corps gigantesque d’une créature de cauchemar.

    Waythix : « Tu te souviens de ce rêve dont je t’avais brièvement parlé la dernière fois ? »

    ☬ Adiovir ☬ : « Oui bien sûr. Je pourrais t’en dire plus quand tu auras passer ta prochaine épreuve. Il est temps que tu apprenne à employer ma force. Je connais quelqu’un qui pourra t’y aider. Rend-toi à l’île Japon et trouve le vieux Outichao, il te guidera. »

    Je suivis donc les conseils de mon partenaire et me rendais dans l’immense demeure de pierre blanche. Des gardes m’emmenèrent jusqu’à la chambre de méditation du dieu de la guerre. La salle était plongée dans la pénombre. Au centre assis sur un tapis en fibre de bambou, Outichao vêtu de sa resplendissante armure de guerrier rouge et noire au visage sinistre releva la tête.

    Outichao : Prend place face à moi jeune homme !

    Il parlait d’une voix forte pour un vieillard mais les dieux étaient toujours pleins de ressources. Je m’asseyais face à lui et il me demanda de faire le vide dans mon esprit et de fermer les yeux. Comme me l’avait apprit Adiovir, je me retrouvais de nouveau dans la sphère Umera où apparût également la divinité.

    Waythix : Mais comment est-ce possible ?

    Adiovir se matérialisa à son tour dans le vide parsemé d’étoiles.

    ☬ Adiovir ☬ : Outichao est la seule exception vivante à pouvoir accéder à cet endroit car il a lui aussi été un Orafic en son temps.

    Le dieu de la guerre acquiesça de la tête et intima le silence au dragon en levant le poing vers le haut.

    Outichao : Tu es venu me voir à quel sujet mon garçon ?

    Waythix : Apprendre à manier la force de mon partenaire. Il m’a dit que vous pouviez m’y aider.

    Outichao : J’ai en effet un programme d’entraînement pour les Orafics tels que toi. Bien, ça va se passer comme tu dois t’en douter déjà dans la sphère Umera. Je te souhaite bonne chance mon garçon.

    Le dragon et le dieu disparurent et une minuscule île se matérialisa sous mes pieds tandis qu’un lagon prenait forme autour de moi. Une épave d’un gigantesque navire était visible depuis la surface tandis que de l’autre côté, sur la plage, le petit village côtier qui s’y était établi était complètement détruit. Le sable était jonché de cadavres pourris, d’algues et de débris. C’est alors que la voix d’Outichao résonna sur le lagon.

    Outichao : Cette épreuve va t’apprendre à te servir de la force d’Adiovir de toute les façons possibles. Ici, l’eau sera ton pire ennemi.

    Je fis monter l’énergie du dragon en moi, comme je l’avais fait plusieurs fois pour envoyer les salves d’énergie plasma sur le tueur lors de la première épreuve, puis je sautais à l’eau. Sous la surface, j’aperçus alors de multiples mouvements tout autour de moi. Paniqué à la vu de leur nombre, je remontais à la surface et nageait de toute mes forces pour regagner la sécurité du petit îlot sur lequel j’étais apparut. Comment allais-je m’y prendre ? Je ne savais même pas ce que je devais faire.

    )-(
    Pendant que Waythix accomplissait l’épreuve, Adiovir et Outichao était en grande conversation.

    Outichao : C’est de la pure folie de l’avoir fait revenir ici. Tu penses sérieusement pouvoir changer quoi que ce soit tout seul alors que nous avons échoués en étant légion ? Sans compter qu’il repart de zéro… Il doit tout réapprendre.

    ☬ Adiovir ☬ : Il maîtrise déjà de nouveau la projection plasma alors qu’il s’agissait de l’exercice qui lui avait demandé le plus de difficulté auparavant. Cependant, son esprit est beaucoup plus faible aujourd’hui. Et la première épreuve qu’il a subit n’a pas arrangée les choses. Mais nous devons réessayer là où nous avons échoués la première fois. IL va revenir. En ce moment même, IL est sans doute en train de chercher un moyen d’entrer dans ce monde.

    Outichao : J’ai perdu mon partenaire et échappé de peu à la mort moi-même. Je ne te suis plus d’aucune utilité aujourd’hui. Il n’y a plus aucun espoir pour nous et ce ne sont pas les dieux qui pourront y changer grand-chose.

    ☬ Adiovir ☬ : Depuis quand es-tu devenu défaitiste ? Où est passé le guerrier que j’ai connu ?

    Outichao : Je te l’ai dit. Il est mort en même temps que son partenaire et l’ancien monde.

    Le dragon garda le silence. Puis il se rappela son propre plan et tout parût clair. Il ne restait plus qu’à convaincre son ancien compagnon.

    ☬ Adiovir ☬ : Et si je te disais qu’il existe un moyen de vous réunir de nouveau, toi et Misari ? Accepterais-tu de nous aider à retrouver tout le monde ?

    Outichao retira son masque au visage rouge sinistre et c’est le visage familier mais non moins changé d’Eaurel qui se révéla aux yeux du dragon. Il avait pris de l’âge et son regard était fatigué. Une larme d’émotion coula sur l’une des joues ridées du vieil homme.

    Eaurel : Que ne donnerais-je pas pour avoir le temps de lui dire au moins au revoir cette fois-ci… Bien. Dans ce cas, je retourne superviser notre vieux compagnon même si lui, n’a pas pris une ride. La mort et la recréation laissent des séquelles.

    ☬ Adiovir ☬ : Des souvenirs de son ancienne vie recommencent à émerger. Et comme il n’a de cesse de poser des questions, j’aimerais qu’il se renforce rapidement pour pouvoir lui répondre sans que son esprit vacille. Alors fais de ton possible Eaurel, je sais que ton entraînement s’est avéré bénéfique pour tout le monde autrefois.
    )-(

    J’avais finalement trouvé la solution. En chargeant l’énergie céleste dans mes jambes, je pouvais me propulser sous l’eau très rapidement et éviter les tirs d’énergie que m’envoyaient les énormes poissons vert sombre couverts d’épines avec leur œil unique. Un autre, beaucoup plus gros que ses congénères et d’un gris pâle presque blanc, dirigeait le banc contre moi. A son apparence, j’avais tout de suite compris que c’était lui qu’il fallait que j’abatte.
    Je multipliais donc les salves plasma et les esquives. Cependant, la salve était beaucoup moins rapide dans cet environnement et jusqu’ici, le Kralamour Géant les avaient toutes évitées. Il y avait bien un espace sur son corps dépourvu d’épines où je pourrais le toucher mais comment l’atteindre sans être embroché ?

    En arrivant trop vite, je m’écraserait dessus et en étant trop lent, il anticiperait et je finirais empalé. Comme il s’agissait d’une épreuve sur le maniement de la force physique, une idée germa rapidement dans mon esprit. Je me propulsais comme une fusée droit sur cette petite zone dépourvue de piquant et levait le poing en avant en faisant monter l’énergie dans chaque fibre de mes muscles. Le poisson implosa au contact et la déflagration fut si forte que toute l’eau autour de moi fut expulsée, créant un trou d’air dans les profondeurs qui se remplit de nouveau presque instantanément. Mais je n’avais pas perdu de temps et je m’étais propulsé une nouvelle fois dans les airs pour atterrir en plongeon prêt du petit îlot.

    Dans ma main, encore humide et glissante, une belle écaille du Kralamour Géant reflétait les rayons du soleil levant.
     
    Dernière édition: 30 Janvier 2021
    Buckyyy et Keuchon aiment ça.
  2. Keuchon

    Keuchon Responsable Membre du STAFF

    Inscrit:
    29 Janvier 2017
    Messages:
    2 001
    J'aime reçus:
    1 309
    Points:
    2 540
    Sexe:
    Homme
    Occupation:
    Something
    Localité:
    Somewhere
    Site web:
    Plus que 9 maintenant, good luck :') Excellent, comme d'hab
     
    Buckyyy et Waythix aiment ça.
  3. Waythix

    Waythix Duc

    Inscrit:
    20 Avril 2017
    Messages:
    2 901
    J'aime reçus:
    2 466
    Points:
    2 490
    Sexe:
    Homme
    Occupation:
    Amitié, Créer, Jouer, Animer
    Localité:
    Amestil
    Site web:
    Chroniques d'un Skyblocker

    ~ La nuit à la belle étoile ~


    Dans le monde réel, l'entraînement d'Outichao dura quatre jours et trois nuits. Heureusement pour moi, ma présence dans la sphère Umera faisait entrer mon corps physique dans un état de stase, ce qui fait que je n'avais pas besoin de manger, boire ou dormir mais le dieu de la guerre me prévint tout de même que je serais faible lorsque ce serait terminé. Les autres épreuves étaient tout aussi difficile que la première, chacune m'obligeant à employer la force physique d'Adiovir de plusieurs façons différentes.
    Après le Kralamour Géant, je fis face à une légion de mages noirs et à un Sram, un assassin redoutable. J'appris à concentrer l'énergie dans mes jambes et dans mes bras en même temps pour asséner des coups puissants tout en me déplaçant rapidement. L'assassin étant également armé d'un arc, l'exercice suivant fût de repousser les projectiles mortels qu'il m'envoyait en concentrant l'énergie dans tout mon corps puis en la relâchant d'un coup au niveau du plexus solaire. Cela créait une puissante onde de choc qui repoussait les flèches, les adversaires et déracinait les quelques arbres morts encore debout.

    L'épreuve suivante, je fus confronté à toute une colonie d'abeilles menée par leur Reine. L'entraînement fût similaire au précédent mais cette fois-ci, vu le nombre d'ennemis, il fallait que j'apprenne à bien doser l'énergie dans chaque coup que je portais et à économiser un maximum de ressources pour ne pas gâcher mes forces.
    Et enfin, c'est toute une horde de fantômes et d'épouvantails qui me tombèrent dessus dans une ferme abandonnée. Ils étaient légion, les fantômes lents mais puissants. Les épouvantails, rapides mais plus faibles. Et c'est là qu'il apparût, monté sur un cheval squelette, un Cavalier tout habillée d'une armure noire, tenant sa propre tête, une citrouille hantée par l'âme du guerrier, dans la main et brandissant une puissante épée de l'autre. Cet ennemi fût le plus retord des quatre. Monté à cheval, il était très rapide et la lame de son épée lorsqu'elle me frôla le visage était enduite d'un puissant poison. Pour cette épreuve là, il fallut que j'apprenne à me concentrer sur les ennemis les plus dangereux pour moi aux bons moments et à passer d'un adversaire à un autre en quelques secondes.

    Une fois que le vide étoilé réapparut, je présentais à Outichao l'écaille du Kralamour Géant, la lame du Sram, le dard de la Reine et la tête du Cavalier.

    Outichao : Félicitation Orafic ! J'espère que cette épreuve t'aura été bénéfique.

    Waythix : Merci à vous pour votre entraînement. Il m'a été d'une aide précieuse.

    Adiovir me félicita chaudement pour ma performance ce à quoi je répondis par un sourire.

    Outichao : Je vais transformer les trophées que tu m'a ramené en quatre ingrédients uniques. Quand l'opération sera terminée, revient me voir dans la sphère Umera. Tu peux disposer.

    Je réintégrais mon corps, toujours assis en tailleur dans la chambre de méditation de dieu de la guerre. Celui-ci était toujours assis face à moi, immobile.

    ☬ Adiovir ☬ : Bien, laissons-le terminer sa tâche. Prends un peu de temps pour souffler, vaque à tes occupations.

    Waythix : Très bien, à plus tard alors.

    Je pris la direction du centre de soins et finit par trouver Estilsa en train de faire le ménage dans une chambre.

    Waythix : Salut, j'avais voulu te dire au revoir quand je suis sorti mais je ne t'ai pas trouvée. Comment ça va ?

    Estilsa : Plutôt bien, je fais le ménage depuis ce matin, c'est vraiment crevant. Et puisque t'es là, je pense que je vais faire une pause.

    On passa le reste de l'après-midi à papoter. J'avais finalement pris la décision de parler du dragon à le jeune fille et de l'entraînement que j'avais suivis ces derniers jours. Elle m'écouta attentivement avec le plus grand sérieux et lorsque j'en vins à la sphère Umera, je cru voir passer dans ses yeux un éclair de colère pendant une milliseconde. Je poursuivis mon histoire en faisant un peu plus attention à son visage mais je ne vis plus rien d'aussi étrange que cette lueur assassine dans ses yeux.
    Je quittais la jeune fille en début de soirée et repris le chemin de l'île Japon.
    J'aperçu une petite île isolée à laquelle on pouvait accéder par un pont suspendu. Je m'y rendais et m'asseyais dans l'herbe fraîche contre le tronc de l'arbre, admirant la vu sur l'île Japon, couverte de bambous et d'arbres aux formes exotiques. Au centre, se dressant telle une protectrice, la demeure d'Outichao projetait sa lumière sur toute l'île Japon. Je restais ici une bonne heure tandis que la nuit commençait à tomber et que les premières étoiles commençaient à apparaître dans le ciel. C'est alors que j'entendis des bruits de pas sur le pont suspendu. Quelqu'un venait !
    Allongé dans l'herbe, je me redressais sur les coudes pour voir de qui il s'agissait et quelle ne fût pas ma surprise de voir Estilsa me rejoindre, un panier repas dans les mains.

    Estilsa : Je me disais que tu aurais faim. J'ai apporté le dîner !

    Waythix : Maintenant que je viens de voir le panier, en effet, j'ai faim.

    En riant de bon cœur, elle s'assit près de moi dans l'herbe et déposa le panier entre nous avant de m'en faire l'inventaire.

    Estilsa : Alors, je nous ai pris une salade fraîche de saumon et de baies avec un peu de fromage et des croûtons de pains. Ensuite, quelques cookies et deux pommes.

    Je pris l'une des écuelles en bois qu'elle avait ramenée avec elle et me servit en salade en lui souhaitant un bon appétit. On mangea en silence en observant le paysage. Je jetais un coup d'œil discret à la jeune fille qui mangeait toujours. Qu'est ce qu'elle était jolie… Ses longs cheveux bruns qui bougeaient doucement au gré du vent, ses beaux yeux noisettes qui la rendait si douce et son sourire rieur qui donnait envie de sourire à son tour…
    Elle tourna la tête et me regarda également, nos regards se croisèrent mais de la même façon que les fois où nous discutions. C'était un échange de regard profond qui en disait plus que les mots. Commençant à ressentir une gêne, je baissais les yeux et lui demandait si elle avait bien mangée. Elle me répondit oui en baissant les yeux sur ses genoux, les joues un peu roses.

    Je lui proposait alors qu'on s'allonge dans l'herbe et de regarder les étoiles. On discuta un peu sur l'astrologie et de nos connaissances respectives sur les constellations. Puis je sentis un contact chaud sur ma main droite. Estilsa venait de la prendre dans la sienne. Je resserrais doucement mes doigts sur les siens. On restait là sans bouger pendant plusieurs minutes tandis que mon creux à l'estomac revenait. Puis elle se rapprocha et se colla contre moi. Je sentais son souffle chaud sur ma nuque qui me fît frissonner. Elle déposa un léger baiser dans mon cou puis se redressa sur le côté, au-dessus de moi. Je lui souris, elle me sourit. Je m'avançais légèrement en avant, elle s'avança également. Ses lèvres frôlèrent les miennes, un frisson remonta le long de mon dos. Elle m'embrassa et je lui renvoyais son baiser en la serrant contre moi.
    Là encore, ce moment magique sembla durer une éternité.

    On mit fin au baiser, on se regarda, on se sourit, puis on s'endormit l'un contre l'autre à la belle étoile.
     
    Keuchon et Baraq_ aiment ça.
  4. JeanKl0de

    JeanKl0de Chevalier

    Inscrit:
    26 Août 2016
    Messages:
    199
    J'aime reçus:
    331
    Points:
    1 250
    Sexe:
    Homme
    Occupation:
    Parler à mon mur préféré, il s'appelle Timothée
    Localité:
    Je suis partout et nulle part.
    Owaa
     
    Waythix apprécie ceci.
  5. Waythix

    Waythix Duc

    Inscrit:
    20 Avril 2017
    Messages:
    2 901
    J'aime reçus:
    2 466
    Points:
    2 490
    Sexe:
    Homme
    Occupation:
    Amitié, Créer, Jouer, Animer
    Localité:
    Amestil
    Site web:
    Chroniques d'un Skyblocker

    ~ Le Traqueur ~


    Je n'avais jamais aussi bien dormi depuis mon arrivé dans ce monde. La jeune fille était reparti au centre de soins pour commencer sa journée de travail.
    De mon côté, je retournais voir Outichao qui était sans doute arriver au bout du processus. Et en effet, quand je le rejoignis dans la sphère Umera, il me présenta quatre objets étranges.

    Outichao : Voici un Filet d'Elder purifié, une Tête de Victime, un Bloc de Miel Pur et une Fleur du Mal. Récupère ces objets et prend place face à moi.

    Je m'exécutais, impatient d'assister à la suite des événements.

    Outichao : Voici ta dernière épreuve. Tu as appris à maîtriser la force physique du Dragon de toute les façons possibles. Il va désormais falloir que tu apprennes à maitriser la puissance magique. Tu sais déjà te servir de la projection plasma, ce pouvoir est issue de la magie d'Adiovir. A présent, sert-toi en sur les ingrédients que je viens de te donner. Va la puiser en toi, fais la affluer dans ton corps puis dirige là vers les objets dans tes mains.

    Je n'y parvins pas. J'arrivais à faire monter la force physique du dragon mais pas sa puissance magique. C'était un exercice bien différent du précédent.

    Waythix : Ca va me prendre des années !!

    Outichao : Ne t'impatiente pas. J'ai peut-être une solution pour t'aider. Quand tu te sers de la projection plasma, quelle énergie ressens-tu en toi ?

    Waythix : Je ne m'en suis servi que dans la sphère Umera, pas dans le monde réel. Je ne pense pas que je saurais le refaire.

    Outichao : Je veux que tu essayes. Sortons dans la cour.

    Le dieu de la guerre me fit m'exercer pendant tout le reste de la journée. Je n'étais pas parvenu à produire la moindre petite étincelle.

    Outichao : Je vais récupérer les objets. J'aimerais que tu t'exerces jusqu'à ce que tu sois en mesure de réaliser ce sort. Quand tu seras prêt, revient me voir.

    Dépité, je le regardais regagner sa demeure. La nuit était déjà tombée, je décidais donc de regagner le Spawn. Mais alors que je posais le pied sur l'énorme pont suspendu, une silhouette surgit du feuillage d'un arbre dont le feuillage formait une voute au-dessus du pont. Elle atterrit à quelques mètres face à moi sans un bruit.

    ☬ Adiovir ☬ : « C'est l'énergie que j'avais senti. Une énergie en provenance d'un autre monde. »

    Je ne distinguais rien dans l'obscurité hormis la vague silhouette qui me faisait face. Je ne savais pas quel genre de vêtements elle portait, mais elle se fondait presque parfaitement dans l'ombre.

    ☬ Adiovir ☬ : « Tes yeux ne te serviront pas beaucoup. Je pense que si on doit passer à l'offensive, c'est le moment rêvé pour une petite leçon de combat. »

    Waythix : « Tu as dû voir qu'aujourd'hui, j'étais pas vraiment au point. Si ça consiste à faire de la magie, je ne pense pas y arriver par miracle. »

    ☬ Adiovir ☬ : « Seulement sur de la visualisation mentale de l'espace dans lequel tu évolues. Tu pourras te diriger comme tu voudras même sans rien voir. Mais tu dois rester concentré. Tu penses y arriver ? »

    Comme pour me faire comprendre que de toute façon, je n'avais pas le choix, trois laser rouge jaillirent de ce qui devait être la tête de l'individu et me ciblèrent directement.

    ☬ Adiovir ☬ : « Oh non pas ça ! Je sais à qui nous avons affaire. Projette toi en arrière ! MAINTENANT !!!! »

    En une fraction de seconde, je rassemblais l'énergie dans mes jambes et me propulsais loin en arrière tandis qu'au même moment, un boulet d'énergie ressemblant à ma projection plasma faisait exploser les planches du pont suspendu là où je me trouvais un instant plus tôt.

    ☬ Adiovir ☬ : « Il va te foncer dessus, prépare toi ! »

    L'individu se propulsa de la même façon droit sur moi et c'est là que je reconnus cette silhouette, je l'avais déjà vu. La lune éclaira le masque noir ressemblant à un crâne de spectre du Nether, un monstre légendaire redouté de tous. Cette même chose qui tuait en boucle Estilsa durant ma première épreuve…
    L'assaillant arma son bras pour porter un coup de poing et je vis deux lames aiguisées jaillir d'un bracelet métallique qu'il portait à l'avant-bras.

    ☬ Adiovir ☬ : « Penche toi à gauche et assène lui un coup de pied du droit avec toute la force que tu pourras y mettre ! »

    Je m'exécutais en urgence, voyant la mort approcher à la vitesse de la lumière. Il para de son autre bras le coup mais la puissance que j'y avais donnée le projeta violement en arrière droit dans le vide. Les lasers refirent leur apparition.

    ☬ Adiovir ☬ : « Il va tenter une dernière salve avant de repartir. Plonge vers le bas, le ciel n'a pas de fin, je t'expliquerais comment remonter après ! »

    Comme je n'avais aucune autre option, je piquais tête la première dans le vide étoilé, le vent sifflant à mes oreilles tendit que j'entendais la salve partir. Je descendais si vite que les larmes me montèrent aux yeux. Je dû les plisser pour y voir quelque chose.

    ☬ Adiovir ☬ : « C'est bon ! Ecarte les bras et les jambes, la portance de l'air va te ralentir. Maintenant pour remonter, il va falloir que tu fasses appel à mes ailes. Il s'agit d'un sort magique et physique. Je sais que tu ne vas pas t'en croire capable mais écoute moi bien, soit tu réussi et tu arrives à remonter, soit tu finis ta vie à tomber dans ce vide sans fin ! Maintenant, remue-toi !! »

    La sensation de vertige me prenait aux tripes et je dû attendre deux minutes avant de pouvoir m'habituer à la sensation de chute. Je me concentrais, fit affluer l'énergie physique en premier lieu puis partit à la recherche de la puissance magique. . . Sans la trouver !!

    Waythix : « Je n'y arrive pas ! »

    ☬ Adiovir ☬ : « Tu peux le faire ! Souviens-toi de la colère que tu ressentais pendant ta première épreuve. Tu t'es servi de la magie à ce moment là ! »

    Je rappelais à mon esprit cette cruelle épreuve qui ne fût que souffrance. Je n'entendais plus le bruit du vent mais je le sentais encore contre ma peau.
    La mort de celle pour qui mon cœur avait flanchée, encore, encore et encore ! Mes yeux arrêtèrent de pleurer.
    L'envie de meurtre, de vengeance, la salve qui jaillissait de ma main droite. . . Le vent s'arrêta !

    ☬ Adiovir ☬ : « OUI ! Tu as réussi ! Bravo ! »

    De chaque côté de moi, de belles ailes blanches et or creusées de nervures bleu azur battaient tranquillement dans les airs, me portant ainsi au-dessus du vide. Je m'élançais droit vers le ciel jusqu'à apercevoir de nouveau les îles de notre monde. Je dépassais le sol et survolais le Spawn, profitant de la vu à couper le souffle. La sensation de liberté que je ressentis à ce moment là était tellement grisante. Je me stabilisais dans les airs et sondais chaque île une par une.

    ☬ Adiovir ☬ : « Il est repartit. C'était un Traqueur. Des hommes et des femmes asservis par un mal ancien, entraîné à traquer et à abattre leurs proies de toutes les pires manières possibles. Nous le reverrons. »

    Waythix : Laisse-moi deviner, est-ce qu'il venait de l'ancien monde ? Et dans ce cas-là, que faisait-il ici ?

    ☬ Adiovir ☬ : « Oui en effet, ils étaient là autrefois. Et apparemment, il venait pour toi puisque tu étais sa cible. La prudence est de mise, c'est un chasseur redoutable et terriblement efficace. »

    Sur le toit du centre de soins, le Traqueur retira son masque qu'il garda au creux de son bras, observant l'Orafic planant dans le ciel.

    Traqueur : « Je finirais bien par t'avoir, Waythix. Ca prendra le temps qu'il faudra. »
     
    Keuchon apprécie ceci.
  6. Waythix

    Waythix Duc

    Inscrit:
    20 Avril 2017
    Messages:
    2 901
    J'aime reçus:
    2 466
    Points:
    2 490
    Sexe:
    Homme
    Occupation:
    Amitié, Créer, Jouer, Animer
    Localité:
    Amestil
    Site web:
    Chroniques d'un Skyblocker

    ~ Le premier Orafic ~

    Au prix d'un immense effort, mes paumes de mains brûlées, je projetais enfin la salve plasma dans le monde réel. Tout fier de moi, je retournais dans la sphère Umera raconter mes exploits auprès d'Outichao qui me remit une nouvelle fois les objets afin d'y faire circuler la magie.

    Outichao : Ressent l'énergie dans ton corps et laisse la s'échapper de tes mains et s'immiscer dans les objets.

    Je me mit au travail, l'opération dura plusieurs minutes sans que rien ne se produise jusqu'au moment où les artefacts fusionnèrent ensemble dans une éclatante lumière blanche. Je me protégeais les yeux de mon bras gauche, essayant tant bien que mal de voir ce qu'il se passait mais c'était impossible. C'est alors que la lumière diminua d'intensité et que je la vis, flottant dans les airs. Une éclatante épée dont la lame était faite d'un or pur et magique. La garde de l'arme était d'un blanc de nacre et dans chacune de ses extrémités étaient incrustés un petit rubis d'un rouge vif et brillant. La poignée quand à elle était faites d'un beau cuir souple.

    Outichao : Voici Quadra. Une arme fabuleuse ayant autrefois appartenu à un grand héro. Elle recèle une puissance remarquable. Tu peux la faire apparaître dans le monde réel à ta guise désormais. C'est ta récompense pour avoir triomphé de mon épreuve de la force.

    Waythix : Cette arme est à moi ? Vraiment ?

    Outichao : Elle te revient en effet, à toi plus qu'à quiconque. Va maintenant. De ce que m'a dit Adiovir, vous avez des problèmes urgents à régler.

    Le Traqueur. J'avais été tellement absorbé par la pratique de mes nouveaux pouvoirs que j'en avais oublié notre ennemi. Je ne l'avais plus croisé depuis notre bataille sur le pont suspendu qui avait été réparé depuis mais la menace était toujours là. Je pris congé du dieu de la guerre et partit tester cette nouvelle arme dans un coin reculé du Spawn. J'avais pratiqué mes exercices ici à l'abri des regards, une immense caverne naturelle ou se trouvait un immense lac aux eaux noirs. J'avais fabriqué ici une petite maison de fortune en bois sur le bord de la petite plage qui donnait accès à l'eau.

    Je fis affluer l'énergie magique en moi et Quadra apparut dans ma main droite. C'est alors que ma vision s'obscurcit et que je fus plongé dans les ténèbres.
    Pas de son, je n'entendais rien. Cependant une tâche de lumière grandissait, perçant l'obscurité dans laquelle j'étais plongé. Dans cette tâche, une scène d'une autre époque était en train de se dérouler. On y voyait un petit garçon d'une dizaine d'année courir dans des hautes herbes qui lui arrivaient jusqu'aux cuisses. Il avait de longs cheveux châtains et des yeux marrons presque noirs.

    Waythix : « Comme les miens. . . »

    C'est alors que le plan changea. On voyait le petit garçon de dos cette fois-ci face à un imposant dragon blanc échoué sur l'herbe. La créature était d'une beauté incroyable mais elle était couverte de sérieuses blessures et se vidait lentement de son sang dans cette prairie où sa vie allait certainement s'achever. Le petit garçon caressait le dragon sans aucune crainte malgré l'imposante taille de l'animal qui ressemblait à un long serpent d'une vingtaine de mètres au moins. Le bambin parlait au dragon mais je ne pouvais rien entendre de ce qu'il disait. C'est alors qu'un phénomène se produisit !

    La bête fabuleuse se mit à luire d'une éclatante lumière indigo tandis que l'enfant se mettait à briller d'une douce onde verte.

    Waythix : « Une âme Gedia & une âme Sidia. . . La naissance du premier Orafic ! »

    Le dragon avait disparu tandis que du corps de l'enfant s'échappait des rayons orangés correspondant à la transformation de l'âme des deux êtres en une seule. Le souvenir s'estompa et je recouvrais de nouveau la vue. J'étais tombé en arrière sur le sol et j'avais lâché l'épée que je fis disparaître. Pourquoi est-ce que j'avais assisté à ça ?

    ☬ Adiovir ☬ : « Il semblerait que Quadra est conservée des souvenirs de ton ancienne vie. Ce que tu viens de voir, c'était le jour où tu m'a sauvé en acceptant de lier ton âme à la mienne. Tu es le premier Orafic Waythix ! »

    A la fois ému et complètement perdu, je sentis une boule de tristesse me serrer le ventre tout à coup.

    Waythix : « Mais qu'est ce qu'il s'est passé ? »
     
    Keuchon apprécie ceci.
  7. Keuchon

    Keuchon Responsable Membre du STAFF

    Inscrit:
    29 Janvier 2017
    Messages:
    2 001
    J'aime reçus:
    1 309
    Points:
    2 540
    Sexe:
    Homme
    Occupation:
    Something
    Localité:
    Somewhere
    Site web:
    Suspens o:
     
    Waythix apprécie ceci.
  8. Waythix

    Waythix Duc

    Inscrit:
    20 Avril 2017
    Messages:
    2 901
    J'aime reçus:
    2 466
    Points:
    2 490
    Sexe:
    Homme
    Occupation:
    Amitié, Créer, Jouer, Animer
    Localité:
    Amestil
    Site web:
    UP (en prévision de la suite... Quand j'aurai du temps mdr)
     
    Keuchon apprécie ceci.
  9. Nico_0712

    Nico_0712 Chevalier

    Inscrit:
    16 Décembre 2017
    Messages:
    454
    J'aime reçus:
    224
    Points:
    1 400
    Sexe:
    Homme
    Occupation:
    Jouer
    Localité:
    Marseille
    On attend avec impatiente
     
    Waythix apprécie ceci.
Statut de la discussion:
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.

Partager cette page

Share